Vos pieds en bonnes mains

Podologie

LA PODOLOGIE, QU’EST-CE QUE C’EST

Littéralement, la podologie signifie l’étude du pied. Il s’agit de la science qui étudie la structure, la fonction et la physiopathologie du pied en relation aux segments antérieurs. En d’autres termes, le podologue examine et traite les problèmes qui affectent le pied ou proviennent de celui-ci. En effet, les douleurs ressenties au niveau du pied, de la cheville, du genou, de la hanche, voire du dos, peuvent toutes être la conséquence d’un déséquilibre fonctionnel du pied. La podologie couvre également toutes les affections de la peau et des ongles au niveau du pied.

QU’EST-CE QU’UN PODOLOGUE

Le podologue est un praticien paramédical qui procède à la fois de manière curative et préventive. Le bachelier en podologie a suivi une formation de trois ans et dispose donc d’une connaissance approfondie de l’anatomie du corps. De plus, il adopte une approche holistique, c’est à dire qu’il tient compte de tous les facteurs relatifs au corps, et ce, afin de poser un diagnostic correct et de proposer un traitement adéquat.

QUAND CONSULTER

Le sport, c’est la santé ! Et tout le monde devrait pratiquer une activité physique régulière. Mais pratiquée sans précautions, celle-ci peut entraîner diverses affections et blessures.Voilà pourquoi une consultation chez le podologue peut s’avérer utile pour tous : enfants, adolescents, adultes et personnes âgées, mais également les personnes diabétiques ou souffrant de rhumatismes. Par ailleurs, les sportifs de tous niveaux souffrant de douleurs aux membres inférieurs ou lombaires ont aussi tout intérêt à s’adresser à un podologue. Vous trouverez ci-dessous un aperçu des affections les plus courantes chez ces groupes cibles.

-> Chez les adultes, et dans une plus large mesure chez les sportifs en général

       Troubles ou douleurs au niveau du pied et de la cheville:

  • Fasciitis plantaris et/ou aponévrosite plantaire
  • Atrophie du coussinet adipeux
  • Métatarsalgie, névrome de Morton, syndrome du tunnel tarsien et/ou du sinus tarsien
  • Tendinite
  • Fracture de fatigue
  • Instabilité chronique de cheville
  • Hallux abducto valgus (oignon), hallux limitus ou rigidus et sésamoïdite
  • Orteil en marteau et/ou orteil en griffe
  • Cors, durillons et/ou œil de perdrix

       Troubles ou douleurs au niveau de la jambe:

  • Syndrome d'Achillodynie (inflammation du tendon d’Achille)
  • Inflammation des bourses séreuses (bursite)
  • Périostite tibiale (fracture de fatigue)
  • Inflammation des tissus (périostite et/ou syndrome de loge)

       Troubles ou douleurs au niveau du genou:

  • Tendinopathie rotulienne (Jumper’s knee)
  • Syndrome de la bandelette ilio-tibiale (essuie-glace) et/ou arthrose du genou

       Troubles ou douleurs au niveau de la hanche, du bassin ou de l’aine:

  • Pubalgie
  • Bursite

       Troubles et douleurs lombaires :

  • Causés par une inégalité de longueur des membres inférieurs ou une asymétrie pelvienne


  • VPratiquement toutes ces pathologies peuvent être traitées par des semelles fonctionnelles. Le podologue effectue tout d’abord un examen biomécanique approfondi qui consiste en une anamnèse (recueil d’informations concernant les antécédents médicaux du patient), une série de mesures biomécaniques du fonctionnement musculaire et articulaire et une étude de la course. Ces semelles peuvent être portées à des fins de prévention ou de correction. Attention ! Pour assurer un résultat efficace, il convient de porter les semelles en combinaison avec des chaussures adaptées.


-> Chez les diabétiques


  • 85 % des amputations dues au diabète sont la conséquence d’une plaie mal soignée au niveau du pied. Ces plaies (appelées plaies du pied diabétique) surviennent en raison d’une diminution de la sensibilité et d’une insuffisance veineuse, combinées à des contraintes d’appui trop fortes. En examinant les points de pression, il est possible d’identifier les zones à risque. Les mesures biomécaniques et l’analyse de la marche contribuent également au contrôle de la fonction du pied. Pour la prévention ou le traitement des plaies, on peut avoir recours à une semelle de décharge confectionnée sur mesure. Parmi les autres traitements possibles, citons notamment le padding en feutre ou les orthèses en silicone. Enfin, des conseils de chaussage avisés et une information adéquate constituent aussi des éléments importants.


-> Chez les enfants


  • Chez les enfants de moins de 6-7 ans, le traitement par semelle orthopédique est loin d’être indispensable (sauf en cas de douleurs sévères). En effet, une démarche anormale ne provoque pas toujours de douleurs, mais peut poser problème plus tard. En cas de doute, il est toujours conseillé de procéder à un screening préventif. Un bon conseil : le port de chaussures adaptées et de bonne qualité est essentiel au bon développement du pied d’un enfant !

       Voici un aperçu des pathologies les plus fréquentes chez les enfants:

  • Maladie de Sever (douleur au niveau du talon)
  • Maladie d’Osgood-Schlatter (douleur au niveau de la rotule)
  • Démarche en rotation interne (intoeing)
  • Démarche en rotation externe (outtoeing)
  • Troubles de la statique (par ex. pieds plats, genou valgum, inégalité de la longueur des membres inférieurs…)

COMMENT ÇA SE PASSE

Le podologue fait appel à plusieurs techniques pour soulager vos douleurs et les faire disparaître de manière permanente.

Quelques exemples:

  • Traitement par semelles orthopédiques précédé d’un examen clinique approfondi et d’une étude de la marche/course
  • Programmes d’assouplissement
  • Pédicure médicale
  • Réalisation de padding de décharge en feutre
  • Réalisation d’orthèses plantaires en silicone de correction ou de décharge
  • Traitement des plaies
  • Conseils de chaussage général ou spécialisé

REMBOURSEMENT

À l’heure actuelle, la podologie n’a pas de numéro de nomenclature propre, ce qui signifie qu’en théorie les soins podologiques ne sont pas remboursés. Néanmoins, certaines mutuelles proposent le remboursement partiel d’une ou plusieurs consultations par an. Renseignez-vous donc auprès de votre mutuelle. Bon à savoir : le podologue dispose d’un numéro d’agréation INAMI, ce qui permet aux patients diabétiques, munis d’une prescription délivrée par un médecin traitant ou un spécialiste, de se faire rembourser jusque deux consultations/examens podologiques par an. Attention, certaines conditions s’appliquent.